BlogNotes ✶ FlyFishing ✶ Ethics ✶ Environment
‶Concentré de Web et Coups de Gueules ″

2 janv. 2013

Odyssée de l'omble à tête plate glacières

Commencer sa nouvelle année de pêche sous les meilleurs auspices me semble une gageure. Surtout à l'heure où j'écris ces lignes, en pleine période de fermeture de la pêche. Après quoi, vous pouvez adopter une solution de substitution confortablement installé dans votre fauteuil, l'esprit enclin de rêverie. À l'instant même où tout devient possible en un clic de souris. Dans cet élan, la projection de votre prochaine expédition vous effleure le bout des doigts pris dans une inoubliable odyssée : la quête de l'omble à tête plate glacières.

Il existe plus d'une douzaine d'espèces d'ombles dans le monde. Dont Salvelinus malta, surnommé Dolly Varden par les pêcheurs américains et très proche de son cousin européen, l'omble chevalier…
C'est l'omble "Glacial Bull Trout", qui a poussé Jay Jones et Jake Markham dans une progression hasardeuse. Un magnifique périple au pied d'une gorge profonde où très peu de gens se sont aventurés. Un lieu magique où s'écoule en cascades les eaux cristallines et sacrées de l’Alberta.
Le matériel embarqué pour l'expédition et remarquable par l'excellence de sa qualité : les cannes Pieroway Rods (Canada) et, l'incontournable accessoire des films de "HumbleFisherman", son épuisette fétiche... On ne peut faire plus rustique.
En 2012 cette vidéo limpide a reçu le prix du "Meilleur film" au Back Cast Fly Fishing Festival de Calgary.



La pêche de l'omble à tête plate est également autorisé dans le Montana, sur le Lac Kookanusa, Le Lac des Cygnes, le réservoir de Hungry Horse, et la branche sud de la rivière Flathead, avec certaines zones autorisées aux prélèvements. Dans le Montana, l'espèce et sur le rebond et les récents comptages des frayères sont à leurs niveaux le plus élevé depuis c'est dix dernières années.
Mais, la situation de l'omble à tête plate reste une source de préoccupation pour les biologistes et les gestionnaires des pêches en raison de la baisse de population dans la plupart des cours d'eau et des lacs.
De partout et d'ailleurs, on assiste au même phénomène. Bien que les prévisions indiquent que, avec un scénario de réchauffement climatique, les glaciers libéreraient à long terme davantage d'eau de fonte, les débits des cours d'eau alimentés par des glaciers ont déjà commencé à diminuer. Une diminution considérable de l'étendue des glaciers au cours du dernier siècle a entraîné une réduction des débits d'eau en aval, malgré une fonte accrue des glaciers causée par des changements dans les régimes des précipitations en hiver et, le réchauffement général qu'on connaît depuis plusieurs décennies.
C'est pas un scoop, et nous savons pertinemment que sur nos rivières de France, malgré les efforts entrepris sur les obstacles de franchissements des poissons migrateurs, la température de l'eau en période du frai ne sera pas favorable à la reproduction.


Aucun commentaire: