BlogNotes ✶ FlyFishing ✶ Ethics ✶ Environment
‶Concentré de Web et Coups de Gueules ″

7 sept. 2013

Voyager vers l'essentiel :

Objectif, l'Atoll des Seychelles !

On revient à peine de vacances, que déjà, le dessein d'une nouvelle destination nous titille.
Comment résister, même si les passions sont autre chose que des mouches à leurs premières éclosions, elles nous transportent irrémédiablement tel un impétueux torrent. 

Voyager vers l'essentiel :



                                                  Les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent
                                                  Pour partir ; cœurs légers, semblables aux ballons, 
                                                  De leur fatalité jamais ils ne s’écartent,
                                                  Et sans savoir pourquoi, disent toujours : Allons !
                                                                                            "Charles Baudelaire"
                                                                 


Une aubaine. Car même si une destination achoppe, une autre peut subvenir et s'échouer sur une plage des Seychelles.

 

L'archipel dans le vent :

Une destination ultra tendance. Dotée d'une diversité enivrante de la flore et de la faune terrestre ou marine. Un sanctuaire pour de nombreuses espèces que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Des spécimens endémiques aussi unique que la fameuse coco de mer, l'arbre méduse, dont il ne reste que huit exemplaires sur l’Île de Praslin.



"La nature fait bien les choses."



Peu avant d'aller tremper votre soie, laissez-vous séduire par une petite grenouille de Gardiner, un crabe, ou l'indolence d'une énorme tortue centenaire. 
Ce n'est pas un mystère si les Seychelles s'accordent si bien avec elle, une figure-de-proue, emblématique, cosmophore... Une force têtue, caparaçonnée à l'instar de chacune de ces îles où se préserve cette étonnante diversité d'espèces dans un cadre d'une beauté naturelle d'exception.

Si vous êtes pris d'une tentation Australe, point de fatalité. Il vous faut compter avec les Hirondelles de mer, la Fauvette des Seychelles, les magnifiques Sternes, voire le seul oiseau au monde incapable de voler... Sans oublier les Pies chanteuses de Bird Island. 

Un ciel d'azur, livré à un vol d'oiseaux aussi enchanteurs que le phrasé "note pour note" de Charlie Parker.



Les flats s'étendent à perte de vue :

La pêche en surface étant la plus excitante vous serez sur un terrain d'empressement. Plus d'une centaine d’îles et d'atolls clairsemés en plein océan indien, telle une pluie de perles à l'éclat scintillant. Une virginité paradisiaque, limpide, prête à vous accueillir et vous hisser au pinacle des pêches exotiques.
Un bastion isolé d'une richesse inouïe, l'archipel du bout du monde où tout reste possible. Il suffit pour cela de tenir votre canne à mouche à la main. 8#/10#/12# en fonction des espèces recherchées et dotées d'un moulinet irréprochable. Minimum 150 mètres de backing...


Une barrière corallienne extrêmement riche en voraces, attendant la marrée montante pour s'investir sur les hauts fonds en bancs compacts de plusieurs centaines d'individus : le Permit trouillards, des Bonefishs, les inimitables Trigger-Fishs aux couleurs somptueuses, ou des Red-Snappers, Milkfishs et autres Barracudas...


On s'ennuie pas sur les flats où dans les passes à traquer les excellentes Caranges bleues (Caranx melampygus). Elle peuvent atteindre une taille exceptionnelle et c'est certainement l'une des plus belles espèces de la famille des Carangidae.



"Electric Blue - Craig Bertram Smith (Painting 2011)"


Plus au large, le long du tombant, vous pourrez tenter votre chance si les Thons jaune, Sailfishs ou Wahoos sont en chasses...



Les Seychelles, une destination de pêche en eau salée des plus cohérentes de la planète :

Un voyage de pêche offrant une possibilité d'accueil incomparable, des Amirantes ou Alphonse Island à l'île Desroches... La meilleure période se situe entre mi octobre et fin mai.
Toutefois, préparez votre périple à l'avance, les disponibilités sont parfois réduites, comme à Farquhar, bien plus au sud et réputée pour ses gros bonefishs.


 La Mecque des pêches tropicales pour fêter la Saint Sylvestre. À cette différence près, que votre femme accrochera une étoile au sapin de la maison, alors que barbotant dans un lagon, vous piquerez une carangue  sous l'œil vigilant d'un Paille-en-queues.



"Paille-en-Queues (phaétons)"


En ce cas, l'important c'est l'idée sous-jacente. Savourer l'art de la nonchalance créole, bercé, allongé sur le sable blanc des îles vibrantes au rythme caressant des alizés. Les doigts de pieds en éventail à l'ombre d'un cocotier.
À la nuit tombée, laissez vagabonder votre imagination à la lueur d'une bougie et, écoutez s'approcher la silhouette d'un vieux pirate éloigné de son cayes. Loin des frasques morbides de Kim Jong-Un...


"Know what you want and protect yourself from the sun!"





  
Sous le soleil de Mexico !  Cancun, Cabo San Lucas, Belize et les bonefishs...

Grande ! L'aventure du Roosterfishs sur La péninsule de Basse-Californie.

Pêcheur d'orage : les bonefishs des Bahamas "Riders on the Storm!"

Bonaca ! Un paradis d'évasion sur l'île Guanaja pour taquiner les bonefishs...



Aucun commentaire: