BlogNotes ✶ FlyFishing ✶ Ethics ✶ Environment
‶Concentré de Web et Coups de Gueules ″

22 juil. 2014

Comment approcher les truites de Catalogne :

Crépuscule d'une pensée d’été ;

J’étais assis là à cogiter ce post, près du Rio Ter dans les environs de Sant Joan de les Abadesses. À taquiner les truites de montagne tout en pensant aux prochaines canicules de l'été.

Le printemps est terminé, mais les idées comme les gros bugs n’ont toujours pas disparu de ma flybox. Le beau temps persiste, les eaux sont basses, la pêche se ralentit.


En Catalogne, il est préférable de se lever tôt pour espérer caresser Dame Fario. Et c’est toujours un grand moment de jeter une sèche plus en aval, sur le No-Kill de Anglès. Voire plus bas, c’est là que vous attendent des truites de légendes, de prometteuses arc-en-ciel.


C’est un peu comme certains coins de l'Italie, on peut y pêcher presque toute l’année. Souvent, il suffit d'être là à l'aurore, caresser l’eau et rencontrer le succès. Tout autant que les fins de journées peuvent êtres glorieuses, si par enchantement une abondante éclosion s'est produite à la dernière heure. Un monde de sensations, peu avant que s’estompe la dernière lueur du jour.


Mais voilà, à la saison estivale la température de l’eau ne permet que très rarement cette orgie sauvage. Au crépuscule, on imagine jamais assez une truite rêver d’une gourmandise. Une friandise qui maintiendrait haut les chœurs un incommensurable désordre dans votre boîte à mouches. Ti-sssitTi-sssitTi-sssitTi-sssitTi-sssit...



"La bête noire de ma FlyBox"


Je n’ai jamais eu d’hésitation à choisir une imitation qui permettrait de résoudre une situation donnée. Ce qui explique certainement les nombreuses bredouilles.
Même dépourvu de conviction, j’ai toujours trouvé quelque chose de décent à présenter. En toutes occasions, quand la lumière vient à chuter, une bête noire peut vous sauver la mise.


Les meilleures histoires de pêche sont faites du clin d’œil de la truite au pêcheur. Mais, à la saison de l’étiage, ce sont elles les plus vulnérables...



“Tu veux la prendre? par-dessus toi, lance ta pensée. Au bout de ta ligne, loin devant. Quand l'avenir mord, tire à toi. Toute la vie, au bout de cette pensée”
Hélène Cixous


Mais les truites n’aiment pas se laisser prendre.
Ce sont des danseuses farouches, sévères. C'est cela qui les rend belles à nos yeux.



Carmen Amaya
Carmen Amaya (Jesús Díaz Menárguez)



Ceci dit, ne vous leurrez pas, dans cet admirable décor de la rivière Ter, dompter "Dama Trucha" n'est pas chose facile. Vous devrez vous armer de patience et tenir aiguisé le fil de votre flair fin de fer.
C’est à ce moment précis qu'elle émergera et vous ressentirez toute la vitalité de sa flamme intense. Une grâce enivrante, virevoltante...


Lors de vos voyages de pêche, garder à l'esprit qu'il est toujours bon de pêcher avec la mouche du cru.
S'imprégner de la culture locale, de Carmen Amaya, surnommée le "Tourbillon gitan", c'était une femme d'exception, une virtuoses du flamenco et originaire de cette magnifique région.
Deux statues lui furent élevées dans sa Catalogne natale, l’une à Barcelone, et l’autre à Begur, (près de Anglès). Entre deux sessions, vous pourrez y faire un saut, visiter les jardins et l’intérieur du Mas Pinc, sa dernière demeure.


Extrait de “Maria de la o"



Et attention à vos coups du soir, l'été, la Costa Brava déploie ses terrasses ensoleillées toutes aussi attrayantes que ses rivières...

Aucun commentaire: